La prostate du chien

Plusieurs chiens souffrent de problèmes liés à la prostate. Malheureusement les anomalies de cette glande sexuelle sont assez fréquentes et nécessitent une attention particulière si vous tenez à la bonne santé ou à la survie de votre animal domestic. Les causes des maladies de la prostate sont diverses et sont assez facilement remédiables avec un bon suivi.

Les causes et les symptômes des infections de la prostate

Les problèmes qui touchent la prostate du chien sont nombreux et divers. Entre les causes liées au milieu externe et celles en rapport avec l’environnement interne, un bilan complet chez un médecin vétérinaire s’impose pour détecter les raison d’un trouble de la prostate. L’alimentation de votre chien est la plupart du temps le premier facteur qui cause des problèmes avec la prostate. On peut ajouter à ceci l’âge qui aura pour effet de grossir la prostate en créant des troubles tels que la prostatite ou l’hypertrophie bégnine de la prostate.

Si votre chien ressent des douleurs abdominales ou a des difficultés à uriner ou à déféquer, il se peut qu’il ait un problème avec sa prostate. Il faut consulter un vétérinaire qui va lui faire passer une série de tests qui déterminera aussi clairement que possible la nature de son trouble.

<h3>Les traitements des maladies de la prostate canine

Chaque traitement préconisé dépend de la gravité et de la durée de la maladie. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de consulter un vétérinaire qui saura que faire et comment le faire. Dans les cas les plus simples où la maladie n’est pas avancée, un traitement médicamenteux peut résoudre le problème et garantir la guérison totale de votre animal.

Un traitement chirurgical peut s’avérer indispensable et salvateur en cas de présence de kystes. A défaut l’utilisation des hormones est recommandée pour gérer les défaillances de la prostate canine. Cela permet de réguler le taux de sécrétion et de diminuer le volume de cette glande sexuelle importante pour la procréation de votre animal.

On peut aussi dans les situations extrêmes conseiller et même recommander la castration

pour endiguer totalement le mal et stopper ainsi son évolution. Dans tous les cas, il faut s’en remettre à l’expertise d’un vétérinaire qui est la personne la mieux placée pour poser un diagnostic crédible et valable et par ricochet sauver si possible la vie de votre chien. Soyez attentif au moindre signe et alertez le professionnel qui trouvera la solution adéquate.